08/12/2006

L'harceleur

Un harceleur ne laisse  jamais sa proie même lorqu'il est très loin de lui, le harcelement n'est pas simplement dù aux violences verbales ou physique mais aussi psychique, si vous tenter par son éloignement de l'oublier vous croyant libérer des ses griffes, vous vous tromper car lui ne vous oublie pas et se souviendra toujours de ce qu'il considèrera ses explois qu'il racontera à qui voudra l'entendre, mais n'ayez surtout pas le malheur de faire parler de vous car dans tel cas il vous poursuivra à nouveau, peut-être pas directement mais indirectement ou a travers autrui en éssayant de vous culpabilisé toute votre vie, en détruisant votre vie, votre statut ou en vous désignant  comme le pervers a sa place car vous n'avez pas su vous opposer a lui à l'époque ou vous étiez entre ses griffes. Mais le pire de cela c'est que ses connaissances, ses amis croirons à sa version et vous montrerons du  doigts comme ce que je suis en train de vivre en ce moment sauf qu'ici c'est le parquet de Charleroi qui me poursuit car il n'a pas cru un seul instant à ma version des faits et n'a pas pris la peine d'entendre la version de ces détracteurs qui m'accusais de leurs propres méfaits.

J' ai appris que tout les jeunes concerner dans ce dossier, avait déjà fait des séjours en IPPJ, c'était déjà fait remarquer par la justice et encore par la suite, des jeunes en décrochage familiale et scolaire qui n'en ont rien a faire des autres et n'ont aucun respect pour la race humaine, la plupart drogué voir alcoolique, sans projets apparents pour l'avenir.

21:52 Écrit par Une victime d'un pervers et de la justice dans Harcelement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.