08/12/2006

Incompréhension

Incompréhension lorsqu'on sais que sur 10 accusateurs dans le dossier jugement qui me concerne d'atteinte aux moeurs outrageant la pudeur , (alors que je ne n'était que victime de ces agresseurs) AUCUN de ses jeunes ne furent présent au tribunal et aucun d'entre-eux n'a pu être entendu par  les trois juges et le procureur qui se sont contenter de lire la seule et unique déposition de chacun. aucune contre déposition na été éffectuer pour mettre ses jeunes en contradiction et rien n'a été fait pour que l'un d'entre-eux puisse faire la lumière sur la véritable version des faits. Seul la mère du jeune qui ma liberer de cette situation dénonçant les faits a un de ses professeurs s'était porter partie civile "espèrant ainsi y gagné de l'argent" puisque le fils lui-même une fois majeur a renoncer a cette partie civile.(il faut dire que ce jeune pourtant semblais avoir pitié de moi puisque dans sa déposition il me nommais "l'handicapé")

Ma question dés lors est comment trois juges puissent jugé en leur âme et conscience une personne, seulement qu'en entendant une partie et pas l'autre et ne s'adaptant que sur des écris des accusateurs? n'y a t'il pas deux versions dans une histoire aussi sordide? que dise, plusieurs puisqu'il s'agissais d'un groupe de jeune recruté par le chef pervers de la bande.

Mon procès fut dés lors une grande masquérade auquel tout les éléments n'ont pas été pris en compte, la justice de Charleroi ayant  eu peur à l'époque de se faire taper sur les doigts au vu de l'affaire dutrou et des autres dossiers qui à l'époque secouais la ville et ses environs.

Je ne veus pas un nouveau procès mais que l'ont me laisse tranquil avec cette histoire et fausses accusations.

Il est donc temps que les gens parlent enfin et fassent part de leurs experiences 

 

19:54 Écrit par Une victime d'un pervers et de la justice dans Injustice | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.